Je salue la mémoire d’Aït Ahmed, un des fondateurs du FLN au congrès de la Soumam.

Attaché à la démocratie et opposant à Boumediene puis fondateur du FFS qui a longtemps été le parti frère du PS. Je l’avais rencontré plusieurs fois à Genève où il habitait en exil et à Alger.

Une très grande figure disparaît avec lui.

Ajouter un Commentaire