Le 4 juillet, la Fédération des associations de parents d’élèves des établissements d’enseignement français à l’étranger (FAPÉE) tenait son assemblée générale au Palais du Luxembourg.

La FAPÉE regroupe les associations de parents d’élèves gestionnaires des écoles et lycées conventionnés à l’étranger.

Xavier GONON (de Madagascar) en est le président. Une bonne cinquantaine d’associations étaient présentes, ainsi que Madame Hélène FARNAUD-DEFROMONT, directrice de l’AEFE et plusieurs des directeurs de celle-ci.

Les parlementaires et syndicats d’enseignants étaient invités à participer le samedi matin. j’en retiens trois points importants :

  • L’AEFE a dû faire face à des diminutions de sa dotation budgétaire comme tous les opérateurs financés par l’État (-2% en 2015, -4% prévus en 2016). Cela rend la gestion plus difficile et plus tendue, d’autant que l’AEFE a repris tout le parc immobilier. Si l’évolution du taux de change a facilité les choses en 2013 et 2014, il n’en sera pas de même pour 2015.
  • Sur le plan des ETP (équivalents temps plein), l’AEFE rencontre parfois des difficultés avec les rectorats qui bloquent les détachements dans les disciplines où il y a un manque d’enseignants.
  • Enfin la réforme des bourses se traduit par un nombre élevé d’acceptation (85%) avec des quotités variables (40% sont à 100%). Il semble que les demandes pour la maternelle soient en baisse, ce qui est inquiétant pour l’avenir.

Madame FARNAUD-DEFROMONT a enfin annoncé un mouvement important de nominations dans le réseau.

Un débat s’est ensuite instauré entre les représentants des associations et l’AEFE portant sur les questions de mode de gouvernance, de quotité de bourses, de nouvelles écoles, ...

Commentaires   

#1 Loïc GOURMELON 17-07-2015 09:10
Monsieur le Sénateur,
Au sujet des bourses octroyées par l'AEFE...d'où vient cet argent? Avec 2 enfants et 1800 euros de revenus mensuels, j'étais boursier à 100% il y a 6 ans. Maintenant, avec 4 enfants (dont 3 scolarisés) et 2000 euros de revenus, ma quotité diminue chaque année pour arriver cette année à 82%!! Certaines parties sont "surpayées" par la bourse (exemple la cantine au primaire, 1 à 2 fois par semaine mais payée pour 5 jours!)..que devient l'argent restant? Reste-t-il dans les caisses de l'AEFE? Cordialement.