Belle matinée aujourd’hui au Sénat, où nous sommes parvenus à faire adopter un amendement visant à augmenter de 5 millions d’euros le montant des bourses qui seront allouées en 2016 aux élèves français des établissements d’enseignement français à l’étranger.

Alors que les frais de scolarité ne cessent d’augmenter, le budget 2016 prévoyait une diminution globale de 10 millions d’euros sur l’ensemble de l’enveloppe destinée au système d’aide à la scolarisation des enfants français dans le réseau d’enseignement français à l’étranger. Cela n’était pas concevable. Les familles doivent déjà débourser des sommes parfois très importantes (jusqu’à 19 000 euros par an au lycée à New York par exemple), et cette diminution de l’aide accordée par l’État aurait pesé lourdement sur les classes moyennes.

Il était donc essentiel de limiter cette baisse, d’autant plus qu’en 2013, l’engagement avait été pris de rétablir le niveau d’aide à la scolarité à 125 millions et qu’il n’atteignait que 115,5 millions d’euros dans la version originelle du budget 2016 qui nous avait été présentée.
L’amendement adopté ce matin est donc un premier pas vers l’accomplissement de cette promesse ! Il est d’autant plus satisfaisant qu’il n’empiète pas sur le budget prévisionnel d’Atout France. Si l’augmentation du montant des bourses est financée par une réduction de la subvention à cet opérateur, cette perte sera compensée par l’abondement de 5 millions d’euros qu’il recevra grâce aux recettes perçues sur les visas.

Enfin, je me réjouis de l’adoption d’un amendement tendant à augmenter de 14,6 millions d’euros la subvention versée par l’État à l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE). Déposé par Robert del Picchia, cet amendement rejoint la proposition faite par Claudine Lepage, Hélène Conway-Mouret, Jean-Yves Leconte et moi-même. Il assure la pérennité de la capacité d’intervention de l’AEFE, qui fait en partie la force de notre réseau, qui reste très attractif avec des effectifs en hausse de 2% par an en moyenne.

Aujourd’hui, deux petites victoires ont donc été remportées pour l’enseignement français à l’étranger. Elles permettent de « remettre l’éducation et la jeunesse au cœur de l’action publique », comme l’avait promis François Hollande en 2012. J’encourage les députés à confirmer cette inflexion !

Commentaires   

#7 Briche 11-12-2015 10:17
Merci beaucoup pour les efforts déployés, mais il ne faut pas lâcher prise surtout que de nombreuses familles rencontrent d’énormes difficultés pour scolariser ses enfants dans les établissements d'AEFE, en raison des frais de scolarité exorbitants et des montants de bourses largement insuffisants.
#6 GOURMELON 07-12-2015 10:42
Malgré 4 enfants scolarisés et un salaire qui plafonne à 2000 euros ma bourse ne cesse de diminuer depuis 4 ans (coût moyen: 3000 euros/an/enfant s)....espérons que votre annonce soit suivie d'effets!
#5 Amine 07-12-2015 09:08
Bravo. Il était temps car les récurrentes hausses des frais de scolarités risquaient de nous dissuader et abandonner ce système éducatif que nous avons suivi et que nous voudrions que mon enfants puissent suivre aussi. La France doit faire d'avantage et comprendre que l'enseignement français à l'étranger et notamment au Maroc est un investissement rentable et pour longtemps. D'autant plus que le Maroc investi dans la technologie française et pourrait être pour la France la porte de nouveaux marchés notamment Africains.
#4 Houda 06-12-2015 17:22
Bravo c est le fruit de tant d annee il faut rrester unis merci
#3 EL MOUTAWAKEL FOUAD 06-12-2015 14:20
c'est réjouissant
#2 FARAH Abdellah 04-12-2015 20:20
Si nos enfants suivent ce parcours d'enseignement français à l'étranger, c'est parce qu'on croit à cette langue, aussi on croit à sa vocation dans l'échange culturel entre les différents pays. Cependant, le rôle jouer par nos enfants, malgré leur jeune âge, est plus important, c'est d'être des vrais ambassadeurs des deux pays qui nous concernent plus: Le Maroc et la France.
La France doit octroyer plus d’efforts dans ce sens!
#1 Franck Barthelemy 03-12-2015 04:08
Bravo !