Contactez-moi

Sénateur Richard Yung

Palais du Luxembourg
15, rue de Vaugirard,
75291 PARIS Cedex 06

Tél: +33 1 42 34 34 07
Fax: + 33 1 40 51 06 15

r.yung@senat.fr

 

mentions légales

PDFImprimerEnvoyer

Enseignement français à l'étranger: audition de la Cour des comptes

Le 20 octobre, j’ai participé à une audition sur l’enseignement français à l’étranger et l’accès des Français de l’étranger à cet enseignement.

Elle faisait suite à une enquête demandée à la Cour des comptes par la commission des finances du Sénat, dont je suis le vice-président.

Les résultats de cette enquête ont été présentés par Jean-Michel VACHIA, président de la 4ème chambre.

La Cour des comptes formule huit recommandations :

  1. Établir une cartographie prospective ayant vocation à constituer un outil de dialogue entre tous les acteurs de l’enseignement français à l’étranger
  2. Fournir à tous les élèves un numéro d’identification étudiant (INE) afin de pouvoir assurer leur suivi dans l’enseignement supérieur français
  3. Intégrer l’Association des anciens des lycées français du monde dans la structure de gouvernance du réseau et lui donner les moyens, sur la base d’une convention, de déployer une mission d’influence
  4. Accroître la place des parents dans la gouvernance des établissements et de l’AEFE, en particulier en matière d’information budgétaire dans les établissements en gestion directe
  5. Établir pour les établissements en gestion directe d’une part, et pour les établissements conventionnés d’autre part, une valeur cible de la proportion entre les financements publics français et les autres sources de financements afin de calibrer l’évolution du réseau à partir de cette référence
  6. Établir de nouvelles règles de gestion pour les enseignants résidents, en supprimant les recrutements différés et en mettant progressivement un terme à la notion de reconduction tacite du détachement
  7. Réduire progressivement la proportion d’expatriés au profit des résidents parmi les titulaires détachés dans l’enseignement français à l’étranger à effectif total d’enseignants français détachés au moins maintenu
  8. Valoriser le statut de recruté local dans tous les types d’établissement par une formation d’intégration, la création d’un parcours professionnel et l’accès aux responsabilités pédagogiques et administratives des intéressés

À l’issue de l’intervention de M. VACHIA, la commission a recueilli les observations de plusieurs acteurs impliqués dans l’enseignement français à l’étranger :

  • Christophe BOUCHARD, directeur de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE)
  • Pierre LANAPATS, directeur adjoint de la culture, de l’enseignement, de la recherche et du réseau (ministère des affaires étrangères et du développement international)
  • Anna-Livia SUSINI-COLLOMB, cheffe du département des relations européennes et internationales à la direction générale de l’enseignement scolaire (ministère de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche)
  • Jean-Marie JESPERE, chef de la mission de la formation, des parcours professionnels et de la mobilité internationale (ministère de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche).

Vous pouvez consulter le rapport de la Cour des comptes en cliquant ici.

Vous pouvez visionner la vidéo de cette audition ci-dessous.

Commentaires   

 
#1 Philippe Moreau 23-10-2016 14:49
Assez cocasse de lire que la Cour des comptes la formation d'enseignants résidents locaux. Formation assurée par qui ? financée comment ??? assez cocasse pour quiconque connaît l'indigence de la formation continue pour les enseignants déjà en poste, recrutés locaux ou résidents. Encore des arguties de technocrates totalement déconnectés de la réalité du terrain
Citer