Le lundi 6 mars, M. Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé des Français de l’étranger, avait annoncé la décision du gouvernement de ne pas recourir au vote électronique pour les élections législatives de juin 2017 pour les électeurs inscrits dans les onze circonscriptions électorales à l’étranger (voir ici).

Il avait par ailleurs précisé que les votes par correspondance et par procuration seraient facilités et encouragés. Vous trouverez des informations détaillées sur ces deux possibilités sur le site France Diplomatie ici :

Ajouter un Commentaire