Le 28 janvier, je suis intervenu dans la discussion du projet de loi autorisant l’approbation de l’accord de coopération entre la France et les États membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).