immigration

Ayant été immigré lorsque je vivais à l’étranger, la question des droits des migrants, et notamment du droit d’asile, me touche particulièrement. J’interviens ainsi souvent sur les centres de rétention administrative, sur les questions de visas, de cartes de séjour, de regroupement familial

Vous trouverez ici mes interventions en matière d’immigration et d’asile.

Mme la présidente. Dans la suite de la discussion, la parole est à M. Richard Yung.

M. Richard Yung. Madame la présidente, monsieur le ministre, monsieur le secrétaire d'État, mes chers collègues, je vais faire entendre une musique un peu différente et me montrerai peut-être un peu plus critique que les orateurs précédents.

Le 19 novembre, j'ai interrogé M. Brice HORTEFEUX, lors de son audition devant la commission des lois du Sénat sur le projet de loi de finances pour 2009. Il a valorisé les succès de la politique menée depuis un an et demi sans s’étendre sur la priorité donnée aux contrôles et aux expulsions, tout en étant prudent sur les aspects touchant au codéveloppement. Il s’est longuement étendu sur ses relations difficiles avec la CIMADE.

http://www.senat.fr/bulletin/20081117/lois.html#toc14

Le 4 novembre, je suis intervenu dans la discussion de la proposition de loi tendant à allonger le délai de prescription de l'action publique pour les diffamations, injures ou provocations commises par l'intermédiaire d'Internet. Ce texte propose de modifier la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse afin de faire passer de 3 mois à 1 an le délai de prescription pour les infractions de presse commises sur la Toile.

Brice HORTEFEUX, le ministre de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du développement solidaire, a de nombreuses qualités. Chargé par Nicolas SARKOZY de la mise en place de la politique d’immigration, il s’est donné corps et âme à cette tâche pourtant bien ingrate et mal vue non seulement de la gauche et des milieux chrétiens mais aussi des pays africains et arabes.