La Liberté guidant le peuple

Vous trouverez ici mes interventions sur les questions institutionnelles, notamment celles concernant les Français de l’étranger.

Les Français de l’étranger forment un groupe peu reconnu au sein de la communauté nationale. Pourtant, ils sont plus de 2,5 millions, soit autant que la population des Bouches-du-Rhône. La représentation des Français de l’étranger est donc pertinente.

Cependant, nous devons encore nous en justifier régulièrement et cette longue bataille n’est pas finie. Certains combats sont ainsi toujours d’actualité : la représentation des Français de l’étranger lors des élections au Parlement européen et la création de la collectivité d’« Outre-frontière ».

Les Français de l’Étranger sont rattachés institutionnellement à la direction des Français à l'étranger et de l'administration consulaire au ministère des affaires étrangères et européennes. J’interviens souvent sur ce sujet, notamment dans le cadre des débats budgétaires.

1 - Rapport du Haut-Conseil pour le Climat : Depuis 2 ans, le Gouvernement est mobilisé comme aucun autre avant lui pour le climat. Beaucoup reste néanmoins à faire et le rapport du Haut conseil pour le climat propose plusieurs pistes pour accélérer la transformation profonde de l’économie et de la société française. Nous partageons l’avis du HCC sur la nécessité de s’assurer de la prise en compte des enjeux climatiques dans l’ensemble des champs d’action de la politique du Gouvernement.

1 - Cour des comptes - Finances publiques : Pour la première fois depuis 2007, la dette publique se stabilise. Le déficit public, quant à lui, est à son plus bas niveau depuis 2006 et s’établit à 2,5% du PIB en 2018 (en intégrant la dette de la SNCF), soit un point de moins que le déficit estimé par la Cour des Comptes à l’arrivée du Gouvernement. Depuis le début du quinquennat le Gouvernement garde deux objectifs : réduire les impôts et maitriser la dépense publique.