Ce 5 décembre, certaines organisations syndicales ont appelé à un mouvement social contre la réforme des retraites. Mais il s’agit en réalité d’une mobilisation pour préserver les régimes spéciaux.

Le 20 novembre, j’ai défendu la position de notre groupe sur la proposition faite par le groupe CRCE de créer une délégation aux droits des enfants.
Nous avons voté contre en considérant qu’il avait déjà plusieurs commissions permanentes (lois, affaires sociales, ...) qui examinaient la politique publique relative aux enfants et que le calendrier était déjà très chargé.

Le 18 novembre, je me suis entretenu avec le directeur général adjoint de HP France, Kim Trinh-thieu, et deux de ses collaborateurs. La société Hewlett-Packard, bien connue, est l’un des leaders mondiaux du marché des ordinateurs personnels et du secteur de l’impression. L’objet de l’entretien était d’envisager les différentes mesures possibles pour « limiter la croissance » des cartouches d’impression dites « clones » sur le marché français. Fabriquées en Chine et importées illégalement en Europe et en France, ces cartouches neuves compatibles avec les imprimantes HP ne respectent pas la réglementation en vigueur. Elles présentent notamment des risques pour la santé (émanations toxiques, etc.) et l’environnement (plastique non recyclable, etc.). J’ai suggéré à M. Trinh-thieu de se rapprocher de l’Union des fabricants (Unifab), des associations de consommateurs et du conseiller pour la propriété intellectuelle du service économique régional de l’ambassade de France en Chine.

Réunion des députés et sénateurs des commissions concernées avec Florence Parly, ministre des Armées, sur les relations franco-allemandes dans les domaines spécifiques des projets de construction en commun d’un char d’assaut et de l’avion de combat du futur.
L’idée est de renforcer la coopération parlementaire entre les deux pays.

L’université de Bordeaux « Michel Montaigne » avait invité Sylviane Agacinski, philosophe et écrivaine, pour une conférence sur le thème « l’être humain à l’époque de sa reproductibilité technique ». Il s’agit en particulier du débat sur la PMA et GPA qui font l’objet de la loi bioéthique en discussion actuellement.