L’Iran a annoncé lundi 4 janvier avoir repris l’enrichissement de son uranium à 20% dans son usine souterraine de Fordo. Il s’agit à présent de la plus grosse enfreinte à l’accord JCPOA (1), que l’Iran avait signé en 2015 avec les autres grandes puissances mondiales. En effet, la République islamique avait déjà enfreint l’accord en juillet 2019, lorsqu’un porte-parole de l’organisation en charge du développement du programme nucléaire avait annoncé que le pays avait « passé le seuil de 4,5 % pour l’enrichissement de l’uranium ».

Après une année 2020 quasi-blanche pour la diplomatie verte, la France est aujourd’hui à l’initiative du One Planet Summit. Alors que l’année précédente nous a mis face à l’urgence climatique et ses conséquences sur nos modes de vie, ce sommet a pour objectif de relancer une concertation mondiale et engagée autour de la préservation de la biodiversité.

Tous les commentaires ont été faits sur l’envahissement du Capitole à Washington par les bandes de complotistes, de négationnistes, évangéliques, racistes et suprématistes qui sont les supporters engagés de Trump.

Des vœux d’espoir, de courage et d’énergie de notre Président hier soir.

Voilà comment on se sent fier d’être Français et les 6 ou 7 exemples de citoyens qui ont œuvré simplement et fraternellement pour tous ont créé le lien de solidarité entre nous.

Cela nous change des jérémiades continuelles des radios, télévisions et de ces « réseaux sociaux » qui véhiculent en permanence la critique, le rejet, la haine et où un certain esprit français prompt à tout dénigrer trouve à s’épanouir. Le refus (théorique, car en réalité tous le feront) du vaccin anti Covid en est la meilleure illustration.

J’aurais, pour ma part, ajouté « européen » à la déclinaison de notre Président, car je pense que l’année 2021 sera une année européenne à travers le plan de relance des économies, à travers la politique sanitaire commune, à travers les nouvelles relations que nous devrons tisser avec le Royaume-Uni dans les domaines de la défense, des sanctions commerciales, de la diplomatie. Certes comme l’a bien dit Michel Barnier, la sortie du Royaume-Uni est nécessairement « perdant-perdant » pour les deux parties, sans doute plus pour eux que pour nous, mais c’est aussi l’occasion pour les pays d’Europe d’aller plus fortement de l’avant dans de nombreux domaines où le veto britannique nous bloquait.

Nous aurons à poursuivre les rapports plus équilibrés et fraternels que nous avons commencé à nouer avec l’Afrique, avec la nouvelle zone économique d’Afrique de l’ouest et sa monnaie, l’ECO, à travers des relations culturelles plus fortes et plus équilibrée.

Enfin la France et l’Europe vont profiter de la présidence de Joe Biden pour retrouver des relations commerciales, financières, culturelles plus conformes à leurs idéaux communs et aider à construire un monde meilleur.

Voilà un beau programme pour 2021 !

Hier la Commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat a organisé une visioconférence avec M. Juan Guaidó, Président par intérim du Venezuela. Il remplace en quelque sorte M. Nicolàs Maduro, successeur de Hugo Chavez, réélu dans des conditions très discutables en 2019.