J’ai regroupé, ici, mes articles de blog concernant l’international.

Depuis 2014, à la demande du Mali, la France est engagée dans la lutte contre le terrorisme au Sahel. Le Président l’a rappelé, nous le faisons à la fois pour protéger nos alliés d’Afrique de l’Ouest de la déliquescence de l’État, mais aussi, et surtout, pour protéger les ressortissants français dans la région et pour garantir la sécurité nationale. En effet, les groupuscules qui agissent au Sahel aujourd’hui sont ceux qui demain frapperont la France si nos armées n’interviennent pas.

La Docteure Ngozi Okonjo-Iweala a été nommée, à la suite d’un consensus entre tous les Etats membres, à la tête de l’Organisation Mondiale du Commerce. Première femme et première personne africaine à servir le poste, son mandat commencera le 1er mars. Elle doit sa victoire à la défaite d’un autre : celle de Donald Trump, dont l’administration bloquait la nomination en faveur de la candidate Yoo Myung-Hee, ministre du commerce sud-coréenne. Joe Biden a quant à lui préféré se ranger du côté des autres pays, qui soutiennent Okonjo-Iweala depuis quelques mois.

Tandis que Donald Trump avait attendu près d’un an pour faire le déplacement au Département d’État américain, Joe Biden l’a fait deux semaines après son installation à la Maison Blanche. Accompagné de sa Vice-Présidente Kamala Harris et du nouveau Secrétaire d’État Anthony Blinken, il a fait sa première déclaration de politique étrangère américaine - en ce qui peut être considéré comme le premier vrai discours en la matière depuis son investiture.