7 décembre 2021

Touche pas à mon poney !

Je l’ai déjà écrit ici, c ‘est une manie des écologistes et proches de vouloir tout interdire : éoliennes, centrales nucléaires, centrales à charbon, constructions de plus de 20 m de haut, automobiles de toutes sortes, patinettes, semences nouvelles et avancées de la biotechnologie, industries en particulier d’aéronautique et d’armement, publicité, et j’en passe. Même si leurs intentions sont louables (sauver la planète) le résultat n’en est pas moins quelque peu totalitaire.

Mme Sanvisens, d’une association de défense des droits des animaux (on ne sait pas comment ceux-ci l’ont mandaté), part en croisade contre les promenades à dos de poney qui se pratiquent dans plusieurs parcs parisiens (parcs Monceau, Buttes Chaumont, Montsouris, Georges Brassens, Vincennes, Boulogne, Tuileries, Ranelagh, Luxembourg). C’est la joie des enfants, surtout les petits qui apprennent ainsi à cotoyer des animaux.

 Nous avons tous des souvenirs qui y sont liés. Cette dame considère que les poneys sont mal traités (longues heures, hygiène …). Mon expérience du jardin du Luxembourg, et aussi d’avoir pu observer les poneys remontant la rue de Vaugirard où j’ai habité, est qu’ils sont bien traités et en bonne forme. La Ville de Paris vient de renégocier les concessions avec les clubs hippiques qui fournissent les poneys et ont intégré plusieurs clauses concernant les femelles allaitant, les heures…..

Je me réjouis que le Jardin du Luxembourg, parce qu’il est sous l’autorité (bienveillante) du Sénat ,ne soit pas concerné. Mais avouez que supprimer un tel plaisir aux enfants pour des raisons fallacieuses est tout de même pousser le bouchon un peu loin. Ils trouveront bien une raison pour interdire les petits voiliers sur la pièce d’eau !

Richard Yung

Richard Yung, Sénateur des Français de l'étranger de 2004 à 2021, partage ici ses réactions à l'actualité.

Voir tous les articles de Richard Yung →