30 novembre 2022

Adieu PS

   Je ne suis plus membre du PS depuis 2016, date à laquelle j’ai rejoint Emmanuel Macron. Donc l’accord qui vient d’être passé entre Les Insoumis et le PS devrait m’être indifférent.

Pourtant je ressens une grande tristesse à voir disparaître ce Parti où j’ai milité presque 50 ans et fait presque toutes les campagnes. Une partie de mon passé, et je ne suis pas le seul. C’était la social-démocratie, sociale et européenne : on s’y retrouvait !

Le PS a voulu sauver les meubles mais cela n’est pas qu’une question de groupe parlementaire. 70 places … et d’ailleurs elles seront chères car il y aura des candidatures socialistes (et autres) “maintenues” dans la plupart des circonscriptions. Un rafistolage laborieux à un prix exorbitant.

  Il y a aussi le contenu. Accepter le Smic à 1400€, la retraite à 60 ans ? Difficile mais pourquoi pas. S’engager sur ce concept flou de VIème République et sur la proportionnelle intégrale, beaucoup plus grave . Mais le pompon, c’est de jeter à la rivière l’engagement européen du PS et d’une majorité des Français. Les Insoumis ont toujours été à l’avant-garde de l’anti européisme : contre les Traités, contre les politiques communautaires, souvent contre l’Allemagne et flirtant avec le Frexit. Mélenchon, c’est “l’opt out” : je prends ce qui me convient et je rejette le reste. Sauf que ce n’est pas comme cela que fonctionne l’Union européenne : il y a des Traités qui ont été signés par la France, des règles, une Cour de Justice. Tout cela nous engage et même quand cela ne plait pas, on doit honorer sa signature – surtout si on prétend devenir Premier ministre (rires dans la salle).

 L’Europe nous a permis de surmonter récemment plusieurs crises graves : la Covid, l’énergie, l’alimentation, la Défense. Nous devons au contraire accélérer ces politiques communes, et faire une Confédération comme le propose ce grand européen qu’est Mario Draghi. 

Richard Yung

Richard Yung, Sénateur des Français de l'étranger de 2004 à 2021, partage ici ses réactions à l'actualité.

Voir tous les articles de Richard Yung →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *