2 mars 2024

Passons nos vacances ensemble ! (offre de Hanouna au professeur Raoult)

Voilà quelque chose qui mérite considération : où iraient ils en vacances ? dans un asile d’aliénés, dans un lieu où la vulgarité serait reine, sur une plage garantie par l’extrême-droite ? Comme Raoult a pour habitude de menacer les journalistes qui n’abondent pas dans son sens, il est à craindre que cette idylle ne dure qu’un moment.

 On a du mal à comprendre comment Raoult a pu mener ses activités illégales, écrire et raconter tant de contrevérités pendant tant d’années, sans qu’il y ait intervention des différentes et multiples tutelles et autorités de contrôle de son Institut. Ce n’est que maintenant que le procureur de la République de Marseille est enfin saisi, alors que Raoult a administré des molécules non autorisées à plus de 30 000 patients sans que les effets soient contrôlés. Ses travaux et publications sont suspects pour de nombreuses publications de haut niveau, qui les refusent pour leur manque de rigueur et d’évaluation par les pairs, ce qui est la règle.

Sans doute a-t-il été, il y a longtemps, un bon scientifique, mais il est devenu un autocrate, humiliant ses collaborateurs, les menaçant, défendant les thèses les plus absurdes, complotiste  climatosceptique, déguisé en druide pas très propre sur lui. Il a trouvé soutien auprès de Bolsonaro, de Dieudonné, d’Elon Musk et bien sûr de Marine Le Pen.

Non, vraiment il est temps de débarrasser l’Université, la Recherche et surtout les patients, de ce populiste soi-disant scientifique

Richard Yung

Richard Yung, Sénateur des Français de l'étranger de 2004 à 2021, partage ici ses réactions à l'actualité.

Voir tous les articles de Richard Yung →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *