20 juin 2024

Le jardin de la Brenne à Château-la-Vallière

Un beau projet adopté la semaine dernière par le conseil municipal de Reugny, petite ville près d’Amboise et de Noizay. Il s’agit d’un jardin “pédagogique” situé en contrebas du château de Louise de la Vallière (devenu depuis peu hôtel de luxe), au bord de la Brenne, affluent de la Cisse et de la Loire.

Un jardin ouvert à tous, grands et petits, promeneurs, jardiniers, handicapés, qui comportera un verger, une partie consacrée aux fleurs à parfum, un théâtre de verdure.

On peut imaginer qu’après plusieurs années, on pourra y recréer “ l’essence de de la Vallière”, un parfum qu’adorait la favorite de Louis XIV, à base fleur d’oranger, de roses muscades, cannelle, girofle, jasmin, et que toute la Cour fut obligée d’user. Il faut dire que dans les conditions d’hygiène de Versailles, ce n’était pas un luxe.

C’est l’occasion de dire tout le bien que l’on peut penser de cette jeune femme, pourtant boiteuse, qui acquit charme, culture, élégance par une volonté de fer. Elle donna cinq enfants au roi, pourtant si volage, il la chassa après 6 ans. Elle entra alors au Carmel où elle finit ses jours, on ose dire en “odeur “ de sainteté.

C’est aussi l’occasion de dire tout le mal que l’on peut penser de Louis XIV, prétentieusement surnommé le Roi soleil, qui dilapida toute la richesse de la France, pourtant première puissance d’Europe, dans des guerres toutes aussi inutiles que perdues et dans des projets aussi laids et vains que Versailles et Marly.

 Il prépara ainsi la Révolution française.

Richard Yung

Richard Yung, Sénateur des Français de l'étranger de 2004 à 2021, partage ici ses réactions à l'actualité.

Voir tous les articles de Richard Yung →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *