1 décembre 2021

Retours de Congrès

Rentrant de l’anniversaire d’un de mes petits-fils hier par l’autoroute de l’Est, je revoie un souvenir ancien.

  • En avril 1979, nous revenons du Congrès de Metz du PS qui a vu un affrontement entre deux lignes politiques (la ligne dite d’Épinay et la deuxième gauche) et deux candidats potentiels à l’élection présidentielle de 1981 : François Mitterrand et Michel Rocard. La tension et les débats ont été plus que vifs et le terme de camaraderie a disparu. Lionel Jospin et Laurent Fabius ont été les chevau-légers de François Mitterrand, Jean Paul Huchon de Michel Rocard.
    Nous sommes battus par l’alliance Mitterrand – Chevènement qui a avait déjà prévalu à Épinay, quoiqu’en partie contre nature mais axée sur la défense du Programme commun déjà foulé aux pieds par le PC.
    Il faudra en tirer les conséquences à la fois politiques et dans le vie interne du PS.
    En attendant nous rentrons en voiture conduite par Tony Dreyfus, l’homme lige de Michel Rocard, avec celui-ci un peu abattu et guère bavard, un autre compagnon et moi-même. Rentrée triste même si Tony cherche à détendre l’atmosphère par ses anecdotes sur le « tout Paris ».
  • Cela réveille en moi un second souvenir : celui du retour du congrès de Rennes en avril 1990. Ce Congrès a vu une bataille interne sans précédent avec un éclatement de la majorité mitterrandienne, une lutte sans merci entre Lionel Jospin et Laurent Fabius, que François Mitterrand voulait imposer comme Premier secrétaire à la place de Pierre Mauroy. Le Congrès se termine sans aucun accord, ni sur l’orientation politique, ni sur la composition de la direction. Je me précipite à la gare pour prendre le TGV de retour sur Paris et, oh surprise, dans mon compartiment se trouve Pierre Mauroy.
    Je peux le dire aujourd’hui sans entacher sa mémoire, il pleure. Je ressens un vrai coup au cœur mais ne trouve pas les paroles nécessaires. Nous avons ainsi voyagé sans parler, chacun avec sa peine.

Richard Yung

Image par StockSnap de Pixabay

Richard Yung

Richard Yung, Sénateur des Français de l'étranger de 2004 à 2021, partage ici ses réactions à l'actualité.

Voir tous les articles de Richard Yung →