30 novembre 2022

quelle chance d’avoir Olaf (Scholz) !

Sa première visite a été pour Paris. Le nouveau chancelier fédéral a pu préparer l’entente entre l’Allemagne et la France. Elle semble partie sur de bonnes bases :  son concept d’Europe fédérale, c’est à dire d’une Europe puissance capable de tenir sa place dans le monde et vis à vis des Etats-unis, de la Chine, de la Russie est une avancée importante même si tout le monde n’est pas d’accord. D’autres sujets méritent d’être soulignés : mécanisme de compensation des émissions de CO2, régulation des géants (américains) du numérique, fermeté commerciale envers Pékin, politique industrielle et pacte de stabilité…

Décidément l’Allemagne a bien changé, et en bien. Nous ne pouvons que nous réjouir d’avoir Olaf à la tête de notre principal partenaire européen.

Photo : Steffen Prössdorf

Richard Yung

Richard Yung, Sénateur des Français de l'étranger de 2004 à 2021, partage ici ses réactions à l'actualité.

Voir tous les articles de Richard Yung →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *