7 décembre 2021

le haddock qui bouchait le port de Jersey

On le sait, au XVIIIème siècle une sardine avait bouché l’entrée du port de Marseille – en fait une erreur, car c’était un navire “le Sartine” qui avait coulé dans le goulet d’accès au port).

Aujourd’hui, le théâtre s’est déplacé dans la Manche avec le conflit sur les droits de pêche entre Anglais et Français.

Disons tout de suite que les choses ne sont pas claires : les Anglais (les autorités de Jersey en l’occurrence) devaient octroyer des licences aux chalutiers français, au même niveau que l’an dernier, à charge à ceux-ci de prouver qu’ils avaient pêché les années précédentes dans ces eaux. Les anglais prétendent qu’une partie des chalutiers français n’apportent pas ces preuves (livre de bord, factures de vente, relevés GPS). Qui a raison ?

 Les Anglais, de leur côté, pêchent la coquille Saint-Jacques en Normandie et en Bretagne, parfois de manière illégale.

On sent que derrière cette histoire de droits de pêche se cache toute l’amertume du Brexit. Même si la pêche est une affaire qui est de la compétence de l’Union Européenne, elle est vécue comme un conflit franco-britannique .

Richard Yung

Richard Yung, Sénateur des Français de l'étranger de 2004 à 2021, partage ici ses réactions à l'actualité.

Voir tous les articles de Richard Yung →