23 mai 2022

Non, le « Che » n’est pas mort !

Je ne fais pas allusion à ce moment de septembre 1998 où fut annoncée la mort de Jean Pierre Chevènement à la suite d’un accident chirurgical. Dieu merci, il en réchappa et continua de jouer un rôle actif à gauche et même à la gauche de celle-ci.

     Non je rebondis sur le soutien qu’il vient d’apporter à Emmanuel Macron pour la prochaine présidentielle. D’une part je m’en réjouis car la stratégie d’une présidentielle est bien de réunir le plus grand nombre de sensibilités, et celle que représente le “Che” est plus significative que les 5% de son score aux élections présidentielles de 2002 ( où il partage avec Taubira la responsabilité de la défaite de Lionel Jospin).  Plus sérieuse que les Insoumis et autres mouvements qui se réclament de l’extrême-gauche, cette sensibilité regroupe des déçus du PS, des chrétiens de gauche, des laïcards, des syndicalistes et surtout les républicains. Bienvenus donc.

Là où j’ai une petite hésitation c’est dans l’engagement souverainiste de Jean Pierre Chevènement, très marqué par le vote contre Maastricht et le référendum européen, hostile aussi à l’euro. Sa thèse, discutable, c’est que les compromis que rendent nécessaires les positions élaborées à 27, réduisent considérablement les marges de manœuvre politiques, économiques et financières de la France, et l’empêchent de mener la bonne politique de redressement.

Jean Pierre Chevènement était d’ailleurs l’un des ”visiteurs du soir” qui avaient presque convaincu Mitterrand, en 1983, de sortir du système européen. Quelle catastrophe avons-nous évitée là!  Je ne sache pas, et c’est à son honneur, que Chevènement ait changé de position en la matière, et je me demande comment Emmanuel Macron fait cohabiter tout cela.

Sans doute n’ai-je pas encore assimilé toutes les subtilités de la dialectique “en même temps” …

Richard Yung

Richard Yung, Sénateur des Français de l'étranger de 2004 à 2021, partage ici ses réactions à l'actualité.

Voir tous les articles de Richard Yung →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.