3 juillet 2022

Présumé …coupable ? (Damien Abad)

Je le dis d’emblée : je n’ai jamais vu, rencontré ni parlé avec Damien Abad. Il a été président du groupe LR à l’Assemblée nationale et un adversaire permanent de notre politique pendant cinq ans. Je n’ai pas spontanément d’amitié ni de respect pour lui puisque, de plus, il a changé de camp pour un maroquin que Macron lui a offert. Autrement dit, ce n’est pas un homme de principes ou de rigueur, c’est un opportuniste

Ceci étant posé, je me rebelle contre le lynchage médiatique et purement politique dont il fait l’objet. Mediapart, toujours le nez dans la m…., a trouvé deux femmes qui l’accusent de viol en 2010 et 2011 (il y a 12 ans donc). Ces affaires ont été examinées par la justice et classées comme n’ayant pas de preuves, il y a 10 ans et encore récemment par le parquet de Paris. Les femmes concernées n’ont pas voulu révéler leur identité ni porter plainte. Avec cela, on est bien !

On peut ajouter que Damien Abad est gravement handicapé et ne peut s’habiller seul.

Tout cela n’empêche pas ses amis de LR ( qui savaient tout depuis le départ), les dirigeants de NUPES et autres, de demander sa démission et de critiquer le Gouvernement et le Président pour l’avoir nommer : une honte pour eux. Ce n’est pas faire de la politique, c’est de la délation pure et simple. C’est fouler aux pieds la présomption d’innocence et les autres éléments évoqués ci-dessus.

Une basse opération politique, honteuse et ignoble, on vous le dit.

On ne peut qu’espérer que le gouvernement le défendra bec et ongle.

Richard Yung

Richard Yung, Sénateur des Français de l'étranger de 2004 à 2021, partage ici ses réactions à l'actualité.

Voir tous les articles de Richard Yung →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.