18 avril 2024

Allo Moscou, ici la lune

  Ce n’est pas la conversation qui s’est déroulée il y a deux jours entre la Russie et la fusée Luna 25. Elle s’est écrasée sur la lune et montre ainsi les défaillances du système russe. Bien sûr tout peut arriver dans un domaine aussi complexe que celui de l’exploration spatiale : il y a de nombreux d’exemples d’échecs des côtés américain et européen.

 Mais la chute de Luna 25 va plus loin : elle montre que la recherche russe est dépassée, que les chercheurs qui faisaient la renommée de l’Académie des sciences de l’URSS ont disparu, que les financements nécessaires pour rester dans la course ne sont plus disponibles, surtout avec la guerre impérialiste en Ukraine, et que la corruption générale qui règne sous Poutine a détruit la recherche.

De même que l’URSS n’a pas pu suivre la course aux armements avec les Etats-Unis et s’est disloquée fin 1990, de même la Russie ne pourra soutenir une guerre lourde, un impérialisme envahissant en Afrique et la compétition spatiale : elle s’y écrasera comme Luna 25 !

Richard Yung

Richard Yung, Sénateur des Français de l'étranger de 2004 à 2021, partage ici ses réactions à l'actualité.

Voir tous les articles de Richard Yung →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *