20 juin 2024

A côté de la plaque !

Nous assistons depuis quelque temps à des actions violentes contre différentes oeuvres d’art. Il en a été ainsi envers un tableau de Monet à Potsdam, arrosé de purée ; contre un Goya à Madrid ; contre “ les tournesols” de Van Gogh à Londres arrosés de tomate ; contre la statue de Voltaire près de l’Institut de France à Paris ; contre la statue de Victor Schoelcher à la Martinique, déboulonnée ; et récemment contre “la petite danseuse” de Degas à New York, frappée de rouge.

J’ai cherché à comprendre ces actions qui sont souvent plus symboliques que dangereuses, les œuvres étant en général bien protégées. A l’origine, des actions menées par des militants écologistes insatisfaits des progrès contre le réchauffement de la planète et qui demandent plus d’action, sans que ceci soit clairement revendiqué. C’est le cas pour “ la petite danseuse”, “les tournesols” et le Goya.

Vous remarquerez que seuls les pays développés sont concernés, alors que le pays de loin le plus pollueur du monde – suivi par les Etats-Unis – est la Chine. Mais là-bas on ne plaisante pas avec l’ordre public et l’on ne se soucie guère de la démocratie et des droits de l’homme. Nos chercheurs barbouilleurs n’en disent rien.

 Pour Voltaire, on lui reproche d’avoir approuvé le code noir (celui de l’esclavage) mais personne ne dit tout ce qu’il a fait et écrit contre l’absolutisme, pour les Lumières. Pour Schoelcher, ce n’est pas l’homme qui est visé (on aurait du mal) mais le fait que la France célèbre surtout les hommes blancs , et pas les esclaves noirs qui se sont révoltés … peut-être vrai, mais pas très compréhensible pour un Français moyen !

Ma conclusion c’est que ces barbouilleurs visent à côté de la plaque et qu’ils devraient revoir leurs cibles et leurs méthodes.

Richard Yung

Richard Yung, Sénateur des Français de l'étranger de 2004 à 2021, partage ici ses réactions à l'actualité.

Voir tous les articles de Richard Yung →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *